Culture & Fêtes locales

Un peu d’histoire

Il y a plus de 1500 ans arrivaient les hommes dans le canyon de la Colca. Ces premiers habitants scindés en deux groupes s’appelaient les Collaguas (d’origine Aymara) pour la partie haute du canyon et les Cabanas (d’origine Quechua)  pour la partie basse. C’était surtout des chasseurs et cueilleurs. Ils se sont établis de manière sédentaire afin de profiter des ressources naturelles. Vous pourrez découvrir un témoignage de cette Histoire avec l’ancien village de Yanque appelé Uyo- Uyo et de nombreux autres sites archéologiques dans toute la vallée. Les habitants ont su garder intact beaucoup de leurs coutumes ancestrales. Par exemple, l’usage des cultures en terrasses de même que leurs traditions qui s’expriment dans les fêtes typiques.

Don à la terre avant le « Cargo de sequia », nettoyage annuel des tranchées traditionnelles incas permettant l’irrigation des cultures en terrasse
Maquettes pré-Incas représentant le système d’irrigation des cultures en terrasses
« Pollera » tenue traditionnelle des habitants, et le fameux Wititi, danse typique locale

Leur déclin apparait lors de l’arrivée des Incas qui vont régner jusqu’à la conquête Espagnole en 1572. A cette époque, la population se cachait dans les montagnes, dans n’importe quel lieu afin de leur échapper. Les espagnols ont réduit la population en 14 villages qui dessinent aujourd’hui la Colca.

Tombe avec des crânes collaguas et cabanas

Actuellement, Yanque possède une population de plus ou moins 2500 habitants. Officiellement, le Pérou est de religion catholique. Cette dernière fut importée par les espagnols au XVIe siècle. Il n’en reste pas moins que l’animisme perdure à ce jour. L’Inti, représentant le dieu soleil, la Pachamama pour la terre, les Apus protecteurs pour les montagnes symboles de divinité… Les rites font partis  du quotidien comme les offrandes à la terre qui rythment les étapes de la vie de l’individu et assurent chance et prospérité du travail agricole, toujours principale ressource économique de la zone.

Offrande à la Pachamama